Une réflexion sur “8 de marzo, con las madres de Ayotzinapa

  1. Quelle tristesse, quelle affliction, ces mères qui demandent qu’on leur rende leurs enfants !

    Hier à Marseille, ce fut une belle journée pour les femmes le matin et l’aprem avec les femmes kurdes en robes de toutes couleurs chatoyantes sous le soleil du Vieux Port.
    Elles ont remonté la Canebière avec leurs filles, pas un homme, pas un garçon dans le défilé.
    Discours, témoignages sur les femmes assassinées. Et elles ont dansé et les hommes sont arrivés pour danser aussi et on a dansé toutes et tous.
    Belle journée terminée par la projection de Bread and Roses et un apéro aux Solidaires.

    Je pense à vous, aux femmes mexicaines qui vivent autre chose…
    Via

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *