Sur la route

         Fin novembre, les routes de la sierra Madre sont encombrées de cyclistes. C’est la pérégrination annuelle vers la Vierge de Juquila. Plus d’une centaine de kilomètres depuis Oaxaca.
Sur la route, des dizaines de vélos. Des jeunes hommes pour la plupart. Quelques filles. La route monte. Impitoyable. Les descentes ne durent qu’un temps. Il faut à nouveau remonter sur sa selle. Beaucoup poussent à pied dans les côtes. La foi ne permet pas toujours de se surpasser. Certains ont un crucifix accroché dans le dos. D’autres un cadre avec le portrait de la sainte vénérée. Un peu irréel comme vision.  A l’avant, un camion richement orné promène la belle endormie dans une cage de verre. Derrière tout ce petit monde, une voiture balai pour les plus épuisés. Une sorte de tour de France de la foi.

            André Breton avait raison quand il disait : « Le Mexique est le pays le plus surréaliste dans le monde. » . Il était bien placé pour le savoir..

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *