Ayotzinapa, soutien de l’EZLN

Paroles du Commandant Tacho au début de la rencontre de l’EZLN avec la Caravane d’Ayotzinapa, 15 novembre 2014

Compañeras et compañeros:

Pères et mères de famille des jeunes étudiants disparus de l’Ecole Normale Rurale Raul Isidro Burgos d’Ayotzinapa, Etat du Guerrero, Mexique.

Aux étudiants et tous ceux qui accompagnent cette caravane et tous ceux qui nous trouvons ici.

Au nom des garçons, filles, jeunes, hommes, femmes, anciens, anciennes de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale, nous vous donnons la bienvenue dans ce caracol d’Oventik, Caracol II Résistance et Rébellion pour l’humanité.

Compañeras et compañeros:

Nous, de l’Armée Zapatiste de Libération Nationale nous voulons écouter vos paroles de douleurs et vos rages qui sont aussi notres.

Nous ne voulons pas savoir si vous brûlez des mairies, ni combien de voitures brûlées, de portes ou d’édifices.

Nous voulons écouter votre douleurs, vos rages et vos angoisses pour savoir où sont vos jeunes étudiants.

Nous voulons aussi vous dire que nous, les Zapatist@s, nous vous avons accompagné dans les protestations et mobilisations qui se sont réalisées au Mexique et dans le monde, bien que dans les médias de paie nous n’apparaissons pas avec nos actes de douleur et de rage, mais si nous voulons vous dire que nous vous avons accompagnés avec des faits réels et vrais.

C’est pour cela que nous voulons que vous nous parliez et nous voulons écouter.

Cette représentation qui aujourd’hui nous rencontre ici, nous la recevons avec tout le cœur pour écouter votre douleur et votre rage.

C’est tout.

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *