AYOTZINAPA. Ouvrez les casernes, sinon nous le ferons. Ils l’ont dit. Ils l’ont fait!

Le 13 janvier 2015, les parents des quarante-trois disparus ont réquisitionnés un camion coca-cola. Puis, tranquillement, ils ont défoncés la barrière du 27ème bataillon d’Iguala. Pour eux, il ne fait plus aucun doute que l’armée est responsable de ce massacre. Après presque quatre mois d’absence, les paroles, les manifestations, les cris, les larmes ne suffisent plus. Ils passent à un niveau supérieur. Spectaculaire.

Une vidéo sur You tube assez incroyable.

Une échauffourée s’est ensuite produite et Omar Garcia, un des survivants du 26 septembre et porte-voix du mouvement a été blessé. Il a failli perdre un oeil, la photo est édifiante.

L’état perd son sang froid semble-t-il.

normalistaagredido_635

Vivos los llevaron!

Vivos los queremos!!

A suivre…

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *